Full text: Les mamelles de Tiresias

— 38 — 
Pardonnez-moi mes amis ma troupe 
Pardonnez-moi cher Public 
De vous avoir parlé un peu longuement 
Il y a si longtemps que je m’étais retrouvé parmi vous 
Mais il y a encore là-bas un brasier 
Où l’on abat des étoiles toutes fumantes 
Et ceux qui les rallument vous demandent 
De vous hausser jusqu’à ces flammes sublimes 
Et de flamber aussi 
O public 
Soyez la torche inextinguible du feu nouveau
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.