Full text: Les mamelles de Tiresias

Sur votre cache-poussière 
Le mari sourit comme pour remercier le journaliste qui tient le grain de poussière 
a la main 
Puisque vous êtes si riche prêiez-moi cent sous 
LE MARI 
Remettez la poussière 
Tous les enfants crient. Le mari chasse le journaliste à coups de pied Celui-ci sort 
en dansant. 
SCÈNE III 
LE PEUPLE DE ZANZIBAR, LE MARI 
LE MARI 
Eh oui c’est simple comme un périscope 
Plus j’aurai d’enfants 
Plus je serai riche et mieux je pourrai me nourrir 
Nous disons que la morue produit assez d’œufs en un jour 
Pour qu’éclos ils suffisent à nourrir de brandade et d’aioli 
Le monde entier pendant une année entière 
N’est ce pas que c’est épatant d’avoir une nombreuse famille 
Quels sont donc ces économistes imbéciles
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.