6 
Et dès lors c’est vous, clients du miracle, qui pou 
vez vous satisfaire, car Man Ray fait mieux que 
Lourdes ou le fakir hindou. Le propre appétit de 
mystère que chacun porte en soi avec la possibilité de 
guérir le cancer du cœur, les végétations tropicales de 
la face, ou de faire éclore un bananier ou un boabab 
dans un dé à coudre, vous pouvez le satisfaire. 
Et de fait, dans un espace — on est bien obligé de 
parler de cela, quoi que cela signifie — dans un 
espace où le son ne semble pas devoir se propager, 
il semble qu’on ait découvert de multiples manières de 
se mouvoir, et pour aller d’extraordinaires nuages 
flottants sur un ciel de haute altitude à un verre de 
cristal. On sent qu'on n’a plus les mêmes dimensions 
que celles qui président à son corps s’il se meut sous 
la forme du regard, le long d’un ressort en spirale 
émergé de silhouettes de rappel familier. On s’apla 
tit ou se dilate en même temps que les années habi 
tuelles coulent en une seconde ou qu’une seconde se 
cristallise en quasi-éternité. » 
Je n’ai rien à y reprendre. Les photographies abs 
traites de Man Ray continuent à nous mettre en con 
tact avec un Univers nouveau, dont il est le dispensa 
teur. 
Les Peintres, et leurs Amateurs, qui ne compren 
nent par « Peinture » que la reproduction analytique 
ou synthétique du Monde extérieur, ont beau s’agiter, 
ceci n’est-il pas de la plastique autant que leur Pein 
ture? Il s’agit même de plastique pure et abstraite 
(qu’on me fasse la grâce de passer sur le procédé et 
qu’on n’abuse pas du ridicule qui consiste à deman 
der à la Peinture d’être faite avec des couleurs broyées 
à l’huile). Les formes sont dépossédées de la signi 
fication de l’objet et jouent entre elles par simple
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.