36 
EAU SAUVAGE 
les dents affamées de l’œil 
couvertes de suie> de soie 
ouvertes à la pluie 
toute l’année 
l’eau nue 
obscurcit la sueur du front de la nuit 
l’œil est enfermé dans un triangle 
ce triangle soutient un autre triangle 
l’œil au ralenti 
croque dans sa bouche des morceaux de sommeil 
croque des dents de soleil des dents lourdes de sommeil 
le bruit ordonné à la périphérie de la lueur 
est un ange 
qui sert de serrure à la sûreté de la chanson 
une pipe qu’on fume dans le compartiment de fumeurs 
sur sa chair les cris se filtrent par les nerfs 
qui conduisent la pluie et ses dessins 
les femmes le mettent au cou comme collier
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.