44 
insensiblement claires 
les clés des .racines ' 
ne savais-tu pas 
étaient nos médicaments 
les femmes solennelles 
au bout des mains cruelles 
des villes de fatigue 
désséchées comme les figues 
mettez tout dans l’armoire 
des occasions fumées 
au revoir au revoir 
ma chère des jeux de la terre
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.