Full text: Le Pan-Pan au Cul du Nu Nègre

En plein feu d’artifice nous dansons le 
Pan-pan 
Pan-pan — Pan-pan 
Si un jour tu ailles en prison, tu jureras : 
à dix-huit mois mon père me le chanta : 
Pan-pan — Pan-pan 
Si un jour tu ailles à l’hôpital, tu cracheras : 
à dix-huit mois, mon père me le blasphéma : 
Pan-pan — Pan-pan 
Si un jour l’on t’enferme en une maison d’aliénés 
tu chanteras : à dix-huit mois, je l’ai dansé : 
Pan-pan — Pan-pan 
Polyphonie — polyfolie 
Pan-pan 
Ma mère est une sainte ! 
Pan-pan 
Mon père est un café-chantant 
Pan-pan — Pan-pan 
Pan-pan-pan !
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.