18 
CLEF DES SAISONS 
Je possède la clef de l’automne 
De ma poitrine naissent les feuilles jaunes 
Et un soir je dois pleurer tous les ruisseaux 
A quoi bon suivre l’oiseau du tout d’un coup 
Le jour meurt dans tes joues 
Ne pense à rien 
Entre les feuilles il y a la nuit qui vient 
Il y a une heure qui s’enfuit 
Et l’horloge est agreste 
Il y a la pluie à gauche et l’aéroplane à l’est 
Il y a une musique de harpe qui a frisé tes 
cheveux 
Et au fond du ciel un arbre en feu
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.