19 
Pour dormir la terre s’épanche 
Cachée à nos regards sous quelques branches 
La pensée moins végétale de la journée 
Dans mon doigt s’est posée 
Pour attendre ensemble, l’aube acide 
Toutes les chansons tombèrent de la mésange 
en vol 
Séduisons l’oiseau qui se vide 
Et qui meuble des chants les ardoises et le sol
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.