34 
C’est ainsi le voyage primordial et sans billet 
Le voyage instructif et secret 
Dans les couloirs du vent 
Les nuages s'écartent afin qu’il puisse passer 
Et les étoiles s'allument pour montrer le chemin 
Que cherches-tu dans les poches de ta veste 
As-tu perdu la clef 
Au milieu de ce bourdonnement céleste 
Tu rencontres partout tes heures vieillies 
Le vent est noir et il y a des stalactites dans ma 
voix: 
Dis moi Guillaume 
As-tu perdu la clef de l’infini 
Une étoile impatiente allait dire qu’elle a froid 
La pluie aiguisée commence à coudre la nuit
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.