Full text: Brief, Amédée Ozenfant, 53, Avenue Reille, Paris-XIVe, Paris le 18 septembre 1929, Monsieur le Docteur Wartmann, Directeur du Musée de Zurich, Zurich (Suisse)

PARIS LE 18 S PTEXBRE I929 
donsieur ARP 
LA PERGOLA 
CARKNAC-PLACE 
y E orbihan) 
\ 
Cher “éonsieur, 
Je reçois un télégrense du Docteur WARTRANN me priant d'expédier"ls 
tableau BRAQUE mentionné par ARP. Voici donc éclairci le quiproquos 
Je ne savais pes que vous deviez quitter Paris l'été et quand vous 
m'avez dit ,dans votre première carte,que vous étiez avec les DELAUNAY, je 
supposai que vous étiez aux environs de Paris avec eux,car je leur croyais 
une villa du côté de Versailles. 
Quand j'si reçu à HONFLEUR une carte me demandant le prêt au collage de 
BRAQUE, avec l'adresse à CARNAC;n'ayant pss reconnu votre signeture, j'imaginai 
que la certe venait de Monsieur COL,marchand de tableaux de HAX JAGOB, récemment 
accidenté en Bretagne avec ce dernier. 
Coume j'avais justement à ce propos écrit à dAX JACDB en lui donnant mon 
adresse à HONFLEUR,et qu'il m'avait répondu, je trouvais naturel que Monsieur COL. 
son marchand de tableaux, vreisembleblement avec lui en Bretagne,eut eu mon adres 
ge. 
D'autre part,l'exnression”LA MAISON D'A-T des..(illisible)-et oue je vois 
maifitenant être le usée de Zur ich-ge faisait croire à une exposition d'été d 
une plage,car les plages ont bien’éduvent des äaisomns d'Art...C'est seulement à 
le réception du télégramme de donsieur WART&ANN que je confronte les deux cartes 
et comprends le quiproquo. 
(En classant mon courrier Lundi à mon retour, j'av-is bien vu eur votre 
première carte le cachet du orbähan, j‘avais ainsi compris que vous étiez en Bre 
tagne,mais je n'avais pas fait le rapprochement avec la supposée carte COL.) 
De toute façon je ne dispose pas actusllenent du GRAQUE que j'ai confié 
à uns tierce personne,avant mon éépart à HONFLUk,et je”regrotte"vivement de ne 
pouvoir faire plaisir au Docteur WART&HANN, d'<utant que je ne connais personne 
pour le moment qui puisse lui prêter un BRAQUE. 
Je mets par ce mêne courrier le Docteur HART; ANN pu courant de la sîtue- 
tion et vous prie de croîre,Cher Monsieur AKP,oînei que “adame,à l'expression 
de mes sentiments les meilleures. 
L.S. es souvenirs aux DELAURAY. 
sx
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.