On ne prête pas à Francis Picabia, 
non qu’il ne soit le plus riche des 
hommes, mais parce que tout com 
mentaire à son œuvre ferait l’effet 
d’une surcharge et ne saurait être tenu 
que pour un acte d’incompréhension. 
Toute l'activité de Picabia est en oppo 
sition ardente à cette surcharge. Se 
corriger, aussi bien que se répéter, 
n’est-ce pas aller en effet contre la 
seule chance que l’on ait à chaque 
minute de se survivre? Vous n’avez 
pas cessé de courir et, quelque dis 
tance que vous pensez avoir mise entre 
vous et vous, vous laissez sans cesse 
sur votre route de nouvelles statues
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.