L’identité est une courroie sans majuscule 
FABLE 
D ans ce passage,, entre, le positif et le négatif, une 
vapeur flegmatique masquait le zéro. Lancetue le 
savait bien, il n'y a pas de zéro. D’où cette promenade sur 
le dos aller et retour, qui ne faisait pas frisonner que les 
voilettes. Les pavillons en voyelles incarnées le saluaient de 
leurs balances palmées. En marge, un pendu prospectus 
l'interpella. 
Je vaisjusqu’à cent, répondit Lancefroid. 
En distillant des yeux de française, il obtient du pétrole 
pour sa pétrolette, et démarra. TJne jolie consultante blonde, 
Couragette, qui était de l’époque, égayait les enfants de 
folle. Autour.d’elle, c'était un synchronisme des battements 
de cœur tel qu’on s’opposait à ce. qu'elle séjournât sur les 
ponts, "danger interdit au public”. Elle jouait aux fraî 
cheurs en compagnie de quelques jeunes chiffons suburbains,. 
lorsqu'un homme, en chiffres et en lettres, s'avança : on a 
déjà reconnu Lancetard. Les yeux en quinconces, Coura 
gette, fille sans ponctuation •— il n'y a plus d'enfin, — 
abritait dans ses aisselles de la semence de dynamite 
pendant que Lancelance s’empétrolait dans une mort- 
d’astrakan. 
Tôt ou triste, les conjonctions l'emportent. 
Jacques Rigaut 
Galerie Montaigne : 
Soirée : 10 Juin à 9 heures 
Matinée : 18 Juin à 3 h. 3o 
Matinée : 3o Juin à 3 h. 3o
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.