Conformément aux règlements en vigueur l'a 
L’ART ET LA CHASSE 
L A chasse à l’homme tire les racines et les sources de sa carte topo 
graphique au comptoir d’escompte — cela s’entend pour la douce 
et subtile hallucination — l’homme. C’est normal est assez bien 
— assez fou dans la répétition qui accroche toujours une nouvelle impor 
tance à sa dernière apparition. Mais les résultats de la chasse à l’homme, 
qu’on vend à la Bourse, sont à exposer. Avec éclat et cadre. C’est ici 
qu’une barbe épaisse pousse autour de l’idée claire que je me fais, elle 
n’a pas encore 4° ans d’existence et de travail honnête. J’ai horreur de 
la folie et de sa forme platonique qui est l’absurde et la poésie. « J’ai 
horreur » n’a plus le sel désagréable d’autrefois, cela veut dire aujour 
d’hui que je fume une cigarette. 
Les hommes sont inpénétrables — ceux qui croient que les hommes 
peuvent s’enlrepénêtrer comme 2 mains réunies sur un ventre, ont 
tort, mentent et font une mauvaise affaire. Les valeurs sont aussi élas 
tiques que les lois d'airain. Les conflits n’existent plus car nous sommes 
dans la poche de l'été. La mauvaise spéculation sur l'Institut, qui 
exprimait autrefois une injure, nous a entraîné à voiries choses sur le 
même plan — la place Vendôme qui ne pourrait pas contenir de la 
moutarde péjorative, n’est qu’une constatation purement verbale. 
Nos idées sont claires et n’ont pas besoin de s’exprimer, — le sport 
qui consiste à faire partir, parallèlement aux idées, des haleines qui 
courent et qui discutent, est connu par nos plus forts dialecticiens. Ce 
sont elles qui veulent dominer et avoir raison. Mais même les plus 
belles femmes de France n’ont réussi qu’à se montrer au Casino de 
Paris. 
Le langage est bien usé, et pourtant il remplit tout seul La vie de la 
plupart des hommes. Ils ne savent que ce que la vie a su leur raconter. 
La drôlerie et le petit air péjoratif sont pour eux la saveur du langage 
— le sel de la vie. Dada est intervenu brutalement dans cette petite 
histoire de ménage cérébral. Mais les plus importantes inventions du 
siècle ont passé inaperçues : la brosse à dents, Dieu, l'aluminium. 
Donc, Madame, prenez garde et comprenez qu’un produit vraiment 
dada est autre chose qu’une brillante étiquette. 
Dada a aboli les nuances. La nuance n’existe pas dans la parole 
mais dans les cerveaux aux cellules trop entassées de quelques gens 
atrophiés. Des notions simples servant de signes aux sourds-muets, 
suffisent entièrement pour exprimer les mystères que nous avons 
découverts. 
Des influences actives se font ressentir en politique, dans le com 
merce, dans le langage. Tout le monde et ce qu’il y a dedans a glissé 
un peu à gauche avec nous. Dada a enfoncé la canule dans le pain 
chaud. Petit à petit, grand à grand il détruit. Et nous verrons aussi 
certaines libertés que nous prenons chaque jours envers le sentiment la 
vie sociale et morale, redevenir des mesures communes. Déjà les 
libertés ne sont plus considérées comme des crimes, mais comme des 
démangeaisons. 
Tristan Tzara
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.