Full text: Ausstellung George Grosz

24 
D’instinct, Grosz est agressif, comme les Germains sont, 
dans l’Histoire, «1 ordre moral», les representants des impe- 
ratifs categoriques. Mais il est difficile de garder la mesure, 
de refouler la libido debordant d’un peuple vigoureux. Les 
vices ne sont sans doute qu'un furnier de desirs inassouvis. 
Ce qui vient de la cliair ne peut etre gueri par l’äme, et 
La vie du debauclie, meme traitee par un Hogarth, ne peut 
detourner un homme du plaisir des sens. C’est en cou- 
vrant ses modeles d’un masque purulent, en marquant leur 
chair de la moisissure physique, que Grosz pretend moraliser. 
Les delicats se detourneront de lui. Mais les Prisons de 
Piranese, les Caprices de Goya ne sont point pour ces gens 
et Grosz, ecolier vehement de Nietzsche et de Freud, attend 
sans honte le jugement des hommes. 
AUS ,PROPOS D’ARTISrS‘ PARIS 192Ö
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.