n 
(A paraître aux Editions de la Nouvelle Revue Française.) 
Ennui, ta menaçante épée, 
Pour ia fleurir j’ai su choisir 
La plus belle rose coupée 
Au tendre jardin du plaisir. 
Cousines, Ninettc ou Ninon, 
Vous que je n’ai pas épousées 
Pourquoi répétez-vous mon nom 
Aux myrtes des Champs-Elysées ? 
j’ai cherché la bonne fortune 
Et j’ai tué le mandarin — 
Tirons la barbe de Neptune, 
Si nous avons le pied marin. 
Un ange s'arrache les plumes, 
La Muse a lassé son amant, 
L’Amour écrit son testament 
Et nous, gentils amants posthumes, 
Quittons Cythère et la banlieue, 
De l’Enfer suivons le chemin, 
Mignonne et que ta blanche main 
Tire le Diable par la queue.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.