4■ 
4 
L’ŒUF DUR 
Moles agitât mentem 
La daine qui lit Montesquieu, 
Spinoza et Nietzsche le Rude 
Encor n'a perdu l'habitude 
D'emplir de monnaie ses bas bleus. 
Aussi, dame philosopharde, 
Permets-moi de n'admirer plus 
Tes principes irrésolus 
Que les pinceaux dont tu te fardes. 
Quittant — mufle à nul autre égal — 
Le foyer semi-conjugal, 
Ton amant est parti en Frise, 
Sorbonagre Desdémona — 
Et pour le remplacer, tu n'as 
Que les mots dont tu gargarises 
Ton espoir sol de Nirvana. 
«r* 
Adieu au Pittoresque 
Artisan des vœux mortuaires, 
Ton art qui. sent le temps jadis 
Ne vaut pas un maravêdis. 
Sa beauté n'est que somptuaire. 
L'âme et l'amour des bayadères, 
0 très humain, t'ont perverti 
Aujourd'hui, et tu es parti 
Fréquenter chez d'autres misères. 
Amant du piètre Original 
'A quatre sous ; du Pittoresque 
Douze fois plus qu'un four, banal, 
Tu peux forniquer des Moresques 
Ou des putains du Sénégal, 
Moi j'en suis revenu — ou presque. 
Mathias Lübeck,
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.