L’ŒUF DUR 
— u 4 
pleuré sur les carreaux — 
ne vois-tu pas briller 
l’or fin de nos enseignes 
et les lions cramoisis 
blasons de nos drapeaux. 
— Je vois deux pavillons 
l’étendard est en berne. 
Je vois deux gonfalons 
mort de moi î doux amant ! 
vertes, noires lanternes 
qu'apportez-vous ? la preuve 
que larmes maintenant 
seront larmes de veuve.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.