L’ŒUF DUR 
15 
24 
Vais-je passer indifférent devant le petit port endormi ? Du 
charbon luit sous les feux clignotants des lanternes. Dans une 
rue étroite les consulats sud américains aux panonceaux étranges 
alternent avec les maisons de plaisir : exotisme et volupté. 
D’autres rues encore et c’est le calme de la petite ville pieuse : 
des prêtres marchent dans l’ombre d’un pas sans étourderie. 
Des quiétudes, des lueurs saintes dans la tiédeur des chapelles. 
Que vaut le souci de la ligne droite au milieu de tant de richesses ? 
Vais-je oublier les chers repentirs comme j’oublie les capitula 
tions fécondes devant l’assaut des forces de la vie ? 
Ce souvenir m'étrangle. 
Oui. J’ai abdiqué. 
(Le testament romantique.)
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.