37 
L’ŒUF DUR 
15 
devantures luisantes, rangées comme des vitrines de musée 
autour d’aériennes galeries. Enfin, le long d’un quai, au beau 
milieu de la ville, en pleine rue, passent les trains, qui ont tous 
l’air de grands rapides qui vont rejoindre des paquebots en 
partance. C’est toute l’Amérique des romans de Jules Verne 
(qui est né àNantes)^ — l’Amérique des années qui ont précédé 
et suivi la guerre de Sécession, — l’Amérique des longues barbes 
en pointe et des képis dont la coiffe était rabattue sur une 
courte visière carrée et des uniformes bleu foncé à parements 
et ganses blanches pour l’infanterie, jaunes pour la cavalerie 
et rouges pour l’artillerie, — une Amérique extraordinairement 
moderne, et qui restera toujours moderne, grâce à Jules Verne; 
— mais ce serait encore mieux si les locomotives qui passent 
dans les les rues de Nantes avaient des chasse-neige et de 
grosses cloches.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.