3 
L’ŒUF DUR 
15 
Se caresse et respire et voilà qu’il fait nuit 
Toutes les mains ont droit de toucher ce qui bouge 
Toutes les mains ont droit avant de mourir de toucher 
[à ce qui est rouge 
A ce qui est rouge et délicieux 
Sauve-toi malheureuse voici 
Les paumes du soir sur ta peau courante 
III 
Ne pensons plus aux bottines 
Escarpolette escarpolette 
0 Paulette où sont les faveurs 
C’est la Chandeleure en chambre 
Un miroir sous l’oreiller 
L’inconnu 
Dans la nuit 
Le sein nu 
S’est enfui 
Un miroir sous l’oreiller 
Demain vient d’appareiller 
Vers les chemins de h al âge 
Une caresse au bord du sang 
Vacille encore et c’est l’aurore 
Le sein nu 
L’inconnu 
Le soleil 
S’éveille
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.