2 
RADIOS 
Bruxelles — Les lettrés les plus avertis ne 
comprennent plus rien à la littérature françai 
se. C’est la faute à J. Cocteau qui se serait 
donné comme le « chef » de la nouvelle poésie! 
M. Van Maerselaer est venu enquêter sur la 
Butte. Résultat : il a remporté en Belgique 
(pour tuer notre jeune et sympathique confrère) 
des mots, stylets empoisonnés à l’encre de cal 
mar articles d’exportation. 
— M. Wilmotte, professeur né-malin, veut 
faire connaître à ses compatriotes la ” Jeune 
Littérature Française”. Il annonce qu’il parlera 
des poètes «de chez Aurel» ??? La fable des 
bâtons flottants... 
— Il y a au moins un homme de goût en Bra 
bant : c’est M. Léon Chenoy. 
Genève. — Pitoeff va jouer ma farce dadaïs 
te « Le Ventriloque désacordé » Serait-ce une 
réponse à M. Lenormand ? 
Buenos-Ayres,— La ”Nacion” a consacré 
. son numéro du 12 mars, qui ne comportait pas 
moins de 12 pages, à l’événement du jour : 
” Dada à Paris 
Séville. — Le ” Bulletin des Courses de tau 
reaux ” nous apprend qu’André Gide a été 
nommé Picador honoraire. 
— M. Veau-selle mange le foin des étables de 
sa Majesté. 
— Dimanche^dernier les taureaux ayant pro 
clamé la grève générale ont été aussitôt rem 
placés par des.vaches. 
Catalogne.— Vive la Catalogne libre et indé 
pendante ! Et que tous les Catalans parlent et 
écrivent en Catalan ! 
— Vive Perez-Jorba pour qui Birot est un 
grand homme ! 
— Vive Joseph Rivière — Vive le Canigou ! 
Vienne. — Le vénérable professeur Freud a 
failli mourir d’urne rétention d’urine en lisant 
l’article de IL- R. Lenormand : « Dadaïsme et 
psychologie ». Freud a pronostiqué chez l’au 
teur un complexe sexuel à forme astringente, 
inconceptualisme et transfert sur des sujets 
littéraires avec oppressions et phobies. Traite 
ment : une cure de dadaïsme et privation 
complète de toute lecture scientifique inassi 
milable ! 
T. S. F.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.