Full text: The little review (9 (1923), 4)

i — 
26 
les zebres ont trop bu 
bu bu bu et boira 
boira qui voudra 
mais ce n’est pas moi qui le voudrai 
c’est trop laid le cervelet 
qui sans sourire court a la chapelle 
telephoner aux parfumeurs 
V 
C’est un jour Saint un jour sacre 
un jour sacre a l’hotel 
vivent les atlas sous les bateaux. 
VI 
Plutot que perissent les cannibales 
nous demolirons les pianos 
nous interdirons les vendanges 
nous arreterons les marees 
VII 
Couverture des etoiles 
le vent roule des motocyclettes 
II ne croit pas a l’eau salee 
et symbolise les aspirations de peuples 
comme la guerre 
comme les vetements. 
VIII 
La cavalerie n’est pas loin 
et les oscillations non plus 
IX 
Vers le ciel de juillet 
montent les fourrures ovipares 
Le serrurier militaire 
invente le contrepoint 
necessaire a la nourriture des abeilles
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.