Full text: Le coeur à barbe (1)

POUR FAIRE POUSSER LE CŒUR 
Ces huit pages, à l’aube du XX e siècle, vont ouvrir les yeux 
de nos innombrables lecteurs. Le « cœur à barbe » ne con 
tiendra ni littérature, ni poésie. Nous savons que le divorce 
est un genre qui exprime parfois mieux l’état d’esprit d’une 
petite époque comme ceile que nous traversons sans soucis. 
Nous ignorons la raison pour laquelle nous ne pouvons 
pas garantir ia parution régulière de notre revue. Mais les 
armées d’occupation qu’on entretient à grands frais sur les 
reins de notre activité, les espions et les apoplectiques, 
les ficeleurs et les mages, les empaleurs et les emballés, 
les fiancés et les faux-frères n’enlèveront jamais l’or de 
notre bouche. 
Les visages des faillis attirent le crédit cojnme la merde 
attire le pied. 
Aucun de nos collaborateurs n’engage son prochain aux 
propos qu’il tient ici. Quelques affirmations de certains sont 
la preuve que notre autobus n’est qu’un journal sans pare- 
boue. 
Eluard, Ribemont-Dessaignes, Tzara. 
Office de la Domesticité 
Certificat :...,Tous les animaux, ne sont pas des domestiques du même nom. (Que dit 
le Lion.) - ■ • 
Coup de tablier Le Congrès de Paris n’est pas une réunion de domestiques. (Que 
dit « ledit ».) 
Larbinerie M. Ozenfant n’est pas responsable des actes de ses domestiques. (Con- 
' grès de Paris-.) 
Gilet rayé M. André Breton n’est pas le domestique de M. Ozenfant. (Qu'il dit.) 
Tel maître tel valet Un bon domestique doit être plat — tout au moins aplati. 
(Congrès de Paris.) 
Yieux serviteur M. Qzvieillard est un bon maître pour ses domestiques — ainsi 
que pour la Peinture. (Que dit M. Jeanneret.) 
On demande Jeune domestique pour Crever un autre Tableau du Même 
Peintre que la dernière fois. (L’Esprit Nouveau.) 
Le Directeur de l’Office : 
Erik SATIE 
Le cœur d’Aragon est dans la poitrine de'Breton. 
Th. FRAENKEL 
BIENTOT NOUS DIRONS TOUT 
Francis a la nouille. On espère le sauver. 
TROCCI 
VOL=AU=VENT 
Non, Monsieur, le cubisme n’est pas mort et la renaissance italienne non plus. 
Tant qu’il y aura des peintres comme Picasso, Bracque, Gris, des sculpteurs comme 
Lipchitz et Laurens, on ne peut pas parler de la mort du cubisme sans faire l’idiot. 
J’invite Tzara à jouer au billard sur les mers du Sud.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.