Francis PICABIA- 
LITANIES 
André Breton n’est pas malade 
Philippe Soupault est interné 
Louis Aragon est fou 
Th. Fraenkel est malade 
André Breton est malade 
Francis Picabia ressemble à Francis Picabia 
Paul Eluard est malade 
Philippe Soupault est mort 
Aragon (Louis) n’est pas mort 
Eluard a perdu sa montre 
Tzara est à Paris 
André Breton ne part pas en voyage 
Th. Fraenkel, c'est Th. Fraenkel 
André Breton n’a jamais dit merde 
Paul Eluard boit quelquefois 
Philippe Soupault est un raseur 
Aragon (Louis) n’est pas à Paris 
(Il habite Neuilly-sur-Seine) 
Tzara a perdu sa montre 
Tzara a perdu sa montre 
Soupault a perdu sa montre 
Breton a perdu sa montre 
Eluard a perdu sa montre (bis) 
> 
Fraenkel a perdu sa montre 
Breton n’est pas garçon de café 
Soupault n’est pas garçon de café 
Fraenkel n’est pas garçon de café 
Louis Aragon (Louis) n’est pas garçon de café 
Breton n’est pas indiférent 
Soupault a la bonne place 
Louis Aragon demande l’heure qu’il est 
Eluard lit doucement 
Fraenkel a dit assez 
Breton regarde mieux sans lunettes 
Francis Picabia n’a pas la vérole 
Fraenkel ne porte pas de lorgnon 
Soupault ne porte pas de lorgnon 
Aragon ( Louis) ne porte pas de lorgnon 
Fraenkel ne porte pas de lorgnon 
Fraenkel ne porte pas de lorgnon 
Fraenkel 11e porte pas de lorgnon 
Tristan (Tzara) a besoin d’un docteur 
Breton oublie son porte monnaie 
et puis 
et puis 
Merde 
Philippe SOUPAULT. 
Les secrets' du confessionnal 
I 
Presque un accident par jour 
Louis Aragon vient de terminer un poème 
II 
Francis Picabia a planté ailleurs une fleur de 
géranium 
III 
Chut ! Je vais parler de Paul Dermée 
IV 
André Breton n’a pas la vérole (syphilis) Mais 
Tristan Tzara est malade 
V 
On a perdu un peintre répondant au nom de 
Francis. Le rapporter à la nouvelle revue Française, 
35, rue Madame Paris (6 e ). 2 sous de récompense. 
VI 
Fermez la porte! Nom de Dieu! 
Paul Eluard est là. 
VII 
Je n’ai pas encore vu Th. Fraenkel 
Abbe Philippe SOUPAULT. 
Descendre : désir intellectuel pour découvrir les régions dramatiques du dehors. Le divorce 
d’argent qui se nourrit des tragédies de l’infini coupole, masque des sens infaillibles 
^ V . . ' • ~ pj —— , t * ^ A ' » if *" • . W 
par exemple : Le Néant.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.