CAFARD 
D 
es ténèores 
• 4 • 
qui luisent sous mes paupières je vois 
1 insecte indélébile jouer 
A 
al 
mes 
îed s £ 
/ 
pie 
avec un veiocipeae 
e mon crâne a la plante 
mèd 
e 
• • 
a petite trompette narcotique 
O 
uvre 
N 
espace 
îcid 
ul insecticide 
dans 1 
a cnamore ni 
î d 
ans ta cuisine 
n vain 
J e 
tiens 
a 
orgnette par le gros 
ont alm 
d éloi 
oigner ce jouisseur 
e cne 
e gare n est pas un gran 
«U 
octeur mais un 
irecteur 
e muséum 
ermuoes 
y. 
insecte les mange mais n en meurt pas 
M 
liai 
a chair n aurais-tu pas quelque pus qui lui répugné 
î lui 
/ 
e 
l’ai 
ai trop bien élevé Intime aux nulle visages 
ît ni 
sait plus que je ne sais 
• *1 ’ 
ls il n 
en est pas à une dimension 
V 
près voyageur miraculeux 
intérieur à intérieur 
e îe 
liai 
îte d 
aïs parasite de son 
regar 
en coulisse 
Et 
orsqu 
il diofc 
îgere 
clos ma 
lucidité 
e 
gratte en toute lia te 1 a fraîcheur mon ombre 
ruie en cnaieur pour une 
outei 
lied 
eau minera 
Georges RIBEMONT-DESSAIGNES.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.