MES 
TROIS PÉCHÉS DADA 
En remontant la colline 
la roue cassée, prunelle amère 
sifflait l’hymne des mantes enfants de chœur 
Les yeux des perroquets sont des billes 
billevesées 
Vous n’êtes ni Dieu, ni mantille 
ni ombrelle, ni mécanisme de réveil 
Vous êtes l’amphitryon d’Amphion sans lyre 
Sire se mirant sans lyre 
La marelle accouche d’un tournesol 
le tournesol de ma prière 
et mes yeux d’une roue cassée 
que j’envoyais au Sîre Abbé Merlin 
Pour me punir j irai m’immoler dans le cellier 
C’est la faute du fanal qui se mourrait 
* 
* -K 
L’affreuse chance 
Boire du whisky dans un lys 
discussion spirituelle de ma trahison envers 
moi-meme 
puis dormir, dormir jusqu’à ce qu’une 
aumône 
tombée des yeux glisse dans mes veines 
Mais ce que j’ai donné au perroquet 
n’est pas pour vous 
L’amitié ne s’écrit pas en sténographie 
* 
* * 
Et c’était toujours cette roue cassée 
• ^ • 
qui me tourmentait 
Pour la raccommoder 
je pris Sire Abbé Merlin comme témoin 
l’échelle comme image 
le 
verre comme microscope 
et mes yeux comme beau langage 
Enfin, puisque tout est fini 
nous irons démolir 1 édifice bâti sur une 
roue et un clou 
dans le sellier aux discussions spirituelles 
de 
mon 
calvai 
ire en 
whisky 
Celine ARl IAULD 
Carnet du Docteur Aïsen 
Les familles Cézanne et Renoir ont fait enfermer Ambroise Vollard qui, se 
croyant devenu le père Ubu, voulait faire manger de la merde à tout le monde. 
Archipenko fabrique des dents gâtées, ses clients sont chargés de les aurifier. 
Eugène Figuière va rééditer l’ouvrage de Tristan Tzara : La I e et la 2 me Aven 
ture céleste de M. Antipyrine, avec dessins de Francis Picabia. 
e ne saurais 
trop conseiller aux gens de bon goût de se dépêcher de souscrire à cet ouvrage 
qui ne peut être que remarquable. 
Le chef des cubistes croit que tous les prolétaires 
fils de 
découvert son anus carré ou génial se confond avec génital. 
Les ouvriers ont oublié les révolutions, comme les cubistes pâtissiers à casta- 
A 
gnettes ont supprimé l’olivier d’Espagne, pauvre Picasso ! Quelle drôle d’idée 
de s’encombrer de géographie.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.