PASTILLES D’ACIER ACIDE 
(Extrait de : Haute eouture monsieur Aa /*antiphilosophe) 
I 
les pieds nus dirent à la neurasthénie : fausses moustaches d’autruche 
marque américaine 
l’oiseau froid dit au monocle : bouche sans lèvres je me tue 
mais le cubiste dit au cubiste : j’ai inventé le gratte-ministre et je suis le chef 
le chef dit au chef : chef 
2 
sans je je vous le 1 vends 
2 parle du 3 vent 
tu traînes les pilules de bijoux 4 
comme 3 le vieil ours danse sur 7 la plage 
comment 6 compresse manœuvre 
monsieur 8 pardon princesse compresse 9 
mais à la 1 0 raison il faut un coloriste 
dit-il sortant de 
douane 13 
1 1 les 
2 
3 14 
er 
3 
l’ange dit au macaroni : précipite-toi 
et les témoins des cabrioles de whisky à épisodes 
d 
lynotype 
4 
du lac les crapauds jouent aux cartes dans 
de silence qui produit des auréoles et une anémie atmosphérique deux allumett 
brillent et servent aux Iouds des veux frais chocolat et bromure pour les indu 
tries discrètes 
midi convalescence de la nuit disp 
d 
une 
grande 
décoration d’empereur pendue au pont prostituée d 
mécaniques quoi demande le serpent par sa forme et ava 
crie pas demande le prix 
5 
amour petite gare dans une petite oreille 
bonheur à la coque 
je veux me certificat 
devenir azote de l’observation place 
qui stimule l’antiphilosophe 
qui est incendiaire 
le péché de prix ne se* fixe pas 
la vérité à répétition et le grand cœur ne se captent pas 
la bouche en automne lent d’intentions suspectes 
» • 
j’attendais je nageais 
des samedis 
ne 
i 
TRISTAN TZARA
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.