Full text: Ça ira (2 = 1920, mai)

ÇA IRA ! 
49 
sion et la comprimons dans ce qu’elle a 
de plus caractéristique. Nous ne rions 
plus ; nous agissons. Nos travaux sont 
ardents. Nos phrases, nos dessins, nos 
philosophies sont un éclair ; mais cet 
éclair est le plus clair de nous-même, et 
porte plus loin le germe de notre vraie 
personnalité. 
Des gens — j’ai pitié de leur négation 
— se moquent de notre art. Je ne dis 
puterai pas avec eux. Une négation est 
presque l’aveu d’une défaite. Je leur 
montrerai simplement la superfluité de 
leur présence, inutile puisque paresseuse. 
Notre classicisme — parvenu si tôt à 
maturité — est une règle de travail et 
un précepte de concision. Vous objec 
terez que tous les classicismes sont 
pareils. Je hausserai les épaules. Notre 
classicisme ne ressemble pas aux anctens 
classicismes. Il peut se rapprocher des 
autres, ou compléter la recherche de 
beauté qu’étaient les autres, mais il se 
distingue d’eux. Il est concision —• car 
nous ne proclamons que le caractéris 
tique, sans annexes, sans gaspillage 
d’à-côtés. Il est travail — car le juge 
ment voulu pour l’expression de ce 
caractéristique est le fruit d'une enquête 
aussi acharnée que désintéressée. 
Nos moyens ne sont pas neufs. Seule, 
notre idée est originale. Le marbre et 
l’encre n’ont pas changé ; la vie a chan 
gé : vie ordonnée jusque dans les 
détails. Le monde appartient à la raison, 
même les passions. Et la manière est la 
pseudo-révolutionnaire façon de tailler 
la matière, d’unir les verbes et d’aligner 
les points. 
Dada ou anti-dada. Part de l’exagéra 
tion et part de pose comprises, anti-dada. 
“Ceux qui sont contre le manifeste, sont 
des dadaïstes pur sang „. L’Art — en 
qni nous avons une confiance aveugle 
— ne mérite pas l’insulte de la déraison. 
Folie triomphante et maladie. Sus, 
camarades, à la formule carnavalesque 
et brûlons l’échoppe ! Courbés sous 
l’injure des “ genoux „, vous luttez 
contre l’ignorance ; vous poursuivez 
votre assaut jusqu’au bout, sous l’averse. 
Mais vous n’avez pas le droit de per 
mettre la caricature. Ceux qui exploitent 
votre bonne volonté, ceux qui corsent 
votre audace pour piller les foules 
avides de cochonnerie, sont vos enne 
mis. Nettement anti-dada ! Parlez en 
sainement : la haine ne vous étouffera 
pas. 
Les troubles éclatent, comme le 
dégoût et l’admiration se partageant le 
cœur. Lors, la brutale arrogance des 
casseurs d’assiettes est salutaire ; elle 
achève de tracer la frontière entre les 
deux partis : la tradition et l’avenir. 
Soyons résolument extrémistes. Alpha 
et Oméga sont nos religions. Il n’y a 
pas de lettres intermédiaires. Profiter de 
la victoire du premier clan ou du 
dernier ; tourner — quand le succès se 
dessine — l’arme contre l’un ou l’autre, 
est lâche. Les lâches sont foule, et vous 
reprocheront votre choix. Que vous 
importe ! Si vous n’avez plus de pain, 
les lâches ne vous en donneront pas. 
Hardi ! 
Les organes assurent la lutte. Écrivez, 
il en restera toujours une virgule ! 
“ La vie est à monter, et non pas à 
descendre ! „ Verhaeren, notre illustre
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.