Full text: Ça ira (6 = 1920, septembre)

ÇA IRA ! 
147 
Si mon cœur se gonfle, que mon rire crève! 
Etre affable 
Louable effort 
Mais si l'amour est mon faible 
Ce n’est pas mon fort 
Auprès de toi La Palïce 
Toutes les vérités pâlissent. 
Pour me consoler 
Je songe aux pays vaincus 
Où ils n’ont plus un clou pour se gratter le cul. 
Le veilleur de nuit fait sa ronde 
J'entends un roulement de voiture 
Et je m’endors 
Bercé par le murmure d’harmonium des moustiques. 
Paul NEUHUYS. 
Un livre à aimer 
Mon souvenir reconnaissant aime 
tous les livres que P. J. Jouve a pu- 
blés depuis 1914. Pourtant après le 
“ Poème contre le grand crime „ après 
** Hôtel Dieu „ après le “ Livre de la 
Nuit,,’ lorsque j'ai Iule ce "‘Livre de 
la Grâce „ dont “ Ça Ira „ donnait en 
mai dernier deux nobles fragments, je 
me suis dit : “ Soit comme poète, soit 
comme moraliste, Jouve vient de s’ex 
primer plus complètement, plus harmo 
nieusement et plus profondément que 
jamais „. 
Les amis des œuvres précédentes 
seront tous ravis par de nombreuses 
pages de celle-ci. Mais nous serons peu 
à la comprendre et à l'aimer tout en 
tière, à épouser joyeusement la douce 
pensée équilibrée. Aimer ce livre ne 
sera-t-il pas pour quelques-uns un signe 
de reconnaissance, un moyen de se sentir 
frères aux plus émouvantes profondeurs? 
Nous aimer les uns les autres dans ce 
livre, aura pour nous le charme de rares 
et étroites intimités. Même parmi nos 
amis d’hier, tous ne monteront pas 
jusqu'au sommet libérateur qu'habite 
Jouve. 
Comme au “ Livre de la Nuit „ nous 
trouvons au seuil du nouveau poème 
l’infini désespoir. Mais voici, plus vaste 
encore, puisqu-il est l’être intérieur lui- 
même, l’espoir fait de force sans illusions : 
D’abord j’ai pleuré comme le prophète sous les pierres. 
Puis j’ai crié la vérité d’une voix écorchant la bouche, 
Et le troisième jour j’ai compris la paix vaste du héros. 
La paix héroïque d’aujourd’hui et de 
toujours, celle que ne peuvent plus 
troubler les tumultes du dehors, n’a rien 
de commun avec la paix vulgaire qui 
met sa confiance en je ne sais quels
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.