Full text: Ça ira (18 = 1922, mai)

surpassé parfois. Sa hautaine solitude — le nouveau romantisme de 
l’avant-garde — est annonciatrice d’une heureuse moisson d’idées et 
de sensations. Déjà, cette promesse est un titre. 
Pierre Broodcoorens a donné pour ce recueil, une préface émou 
vante et dont il importe de noter la généreuse spontanéité. 
Willy KONINCKX. 
Revue des Revues 
Ter Waarheid (Gand). 
Très certainement la meilleure revue critique paraissant en pays 
flamand. Chaque numéro constitue un aperçu des plus complets de 
l’activité intellectuelle, tant chez nous qu’à l’étranger. Ses chroniques 
internationales sont rédigées avec une extrême compétence et un 
sens aigu de l’idée moderne dans les differents domaines ou elle se 
manifeste. 
Tout au plus regretterons-nous qu’en ce qui concerne les lettres 
françaises “Ter Waarheid,, fait preuve d’un certain exclusivisme. Se 
plaçant ici au même point de vue que “l’Art Libre,,, elle nous paraît 
accorder une attention trop absolue aux poètes du groupe de l'Abbaye. 
C'est d’autant plus regrettable que la jeune poésie flamande n’est 
que trop encline à cultiver un humanisme déjà quelque peu désuet, et 
dont elle est redevable aux littératures allemande et nordique. S’il est 
tout à fait logique et justifié que les littérateurs flamands subissent 
ces dernières influences, et se placent ainsi dans le cadre général de 
la culture germanique, il serait cependant souhaitable qu’en ce qui 
concerne les poètes français ils s’intéressent plus particulièrement à 
ceux qui s’éloignent d’eux de toute l’étendue de leurs différences 
raciques. La poésie flamande a incontestablement plus à apprendre de 
Cendrars et de Cocteau que de Duhamel ou de Vildrac. 
Montparnasse (Paris). 
Rédigée par un groupe d'artistes du quartier Montparnasse, cette 
revue est plus et mieux qu'une publication exclusivement locale. Ses 
collaborateurs y discutent avec compréhension des questions les plus 
actuelles de littérature et d’art. Nous apprécions surtout les critiques 
de Paul Husson et les essais de Marcel Say sur “l’Imbroglio littéraire 
du temps présent,,. 
La Pluma (Madrid). 
Revue bien tenue, non dénuée d’intérêt. La chronique des lettres 
françaises, confiée à Jules Bertaut, retarde parfois quelque peu. Chro 
nique des lettres belges et des lettres allemandes confiée à notre 
ami Paul Colin. 
TaMeros (Madrid). 
Nouvelle revue d'avant-garde sous la direction de del Vando 
168
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.