Paul ELUARD. 
PAUL DERMÉE 
MANIFESTE 
CANNIBALE 
DADA 
l 
Vous êtes tous accusés ; levez-vous. L orateur ne peut vous parler que si vous etes 
debout. 
Debout comme pour la Marseillaise, 
debout comme pour l’hymne russe, 
debout comme pour le God save the long, 
debout comme devant le drapeau. 
Enfin debout devant DADA qui représente la vie et qui vous accuse de tout aimei 
par snobisme, du moment que cela coûte cher. 
Vous vous êtes tous rassis ? Tant mieux, comme cela vous allez m écouter avec plus 
d’attention. 
car vous êtes sérieux 
serieuses 
Que faites vous ici, parqués comme des huîtres 
n’est-ce pas ? 
Sérieux, sérieux, sérieux jusqu’à la mort. 
La mort est une chose sérieuse, hein ? 
On meurt en héros, ou en idiot ce qui est la même chose. Le seul mot qui ne soit pas 
éphémère c’est le mot mort. Vous aimez la mort pour les autres. 
A mort, à mort, à mort. 
TRISTAN TZARA 
PIÈCE FAUSSE 
Du vase en cristal de Bohème 
Du 
Du 
vase en cris 
Il n’y a que l’argent qui ne meurt pas, il part seulement en voyage. 
C’est le Dieu, celui que l’on respecte, le personnage sérieux 
argent respect des 
comme vos espoirs : rien. 
familles. Honneur, honneur à l’argent ; l’homme qui a de 1 argent est un homme hono 
rable. 
L’honneur s’achète et se vend comme le cul. Le cul, le cul représente la vie comme 
les pommes frites, et vous tous qui êtes sérieux, vons sentirez plus mauvais que la merde 
de vache. 
DADA lui ne sent rien, il n’est rien, rien, rien. 
Il est 
comme vos paradis : rien 
comme vos idoles : rien 
comme vos hommes politiques : rien 
comme vos héros : rien 
comme vos artistes : rien 
comme vos religions : rien 
Sifflez, criez, cassez-moi la gueule et puis, et puis ? Je vous dirai encore que vous êtes 
tous des poires. Dans trois mois nous vous vendrons, mes amis et moi, nos tableaux 
pour quelques francs. 
vase en cris 
Du vase en 
En cristal 
Du vase en cristal de Bohème 
Bohême 
Bohême 
En cristal de Bohème 
Bohême 
Bohême 
Bohème 
Hême hême oui Bohème 
Du vase en cristal de Bo Bo 
Du vase en cris/al de Bohême 
Aux 
bulles qu’enfant tu soufflais 
Tu soufflais 
Tu soufflais 
Francis PICABIA. 
UN 
MOT 
DUR 
0 
Les petites rues sont 
des couteaux. 
Tous les poètes 
savent dessiner. 
« Le bureau de poste est en face. 
Que voulez-vous que çà me fasse ? 
Pardon je vous voyais une lettre à la 
main. Je croyais... 
Il ne s’agit pas de 
Fiais 
Fiais 
Tu soufflais 
Qu’enfant tu souffla/s 
Du vase en cristal de Bohême 
Aux bulles qu’enfant tu soufflais 
Tu soufflais 
Tu soufflais 
Oui qu’enfant tu soufflais 
C est là, c’est là tout le poème 
Aube éphé 
Aube éphé 
Aube éphémère des reflets 
Aube éphé 
Aube éphé 
Aube éphémère de reflets 
ANDRÉ BRETON, 
Nous avons fait le sacrifice de l’œil droit à DADA- 
Etl’insigne DADA se porte sur l’œil gauche.Entendu» 
Dada /est assuré la collaboration régulière des plus 
notoires traducteurs et plagiaires de la langue fran 
çaise. 
PROVERBE n’existe que pour justifier les mot; 
DADA dito que d to l’Emprunt. 
Paul Eluard à Tristan Tzara : 
« Les femmes grosses ne sont pas seulement celle! 
que vous imaginez fragiles, t ut objet fragile ess 
automatique et maigre Maigre et gros se prononce 
bien, une femme malheureuse pour finir une seule 
femme sans suite une femme heureuse » 
croire, mais 
de 
savoir. 
Le plancher des 
poissons 
S’asseoir à l’aube, 
coucher ailleurs. 
1 
J
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.