LOUANGE DE L’OLIVIER 
ZUT 
i 
Ton haleine un jour de Janvier 
Ou, tirant de grosses bouffées 
de ta pipe charmant fumeur 
Est-ce le train ? Sont-ce les fées ? 
La cendre du jour qui se meurt ? 
Soyons tristes, c’est l’olivier 
Zim 
a 
a 
oum soyons oracles 
est un nez aiilette tube 
e 
rooKs 
Z\ 
/ 
me autel ec 
lair tartines 
es 
lu 
em sur 
: 1 
e ventre en 
ne gi 
fle urs 
D 
e toutes crues sauve la 
Cer 
ta 
Jean COCTEAU 
n carrousel muet lionore 
e Di 
îeu le 
Pèr 
e 
du 
IWOUVElVIEtlT DADA 
paraîtront dans la revue mensuelle 
RATU 
9, Place du Panthéon 
Abonnement ; 15 francs par an 
D 
A 
D 
A 
v 
ure-mere cac 
liottene 
ux sourcils laits a 
fai 
encre s outre 
ompte la vergue ventriloque 
y 
nare 
GM 
e 
a 1 
a pituite 
Paul DERMEE 
la libre s’enflamme 
pyramides 
(très vite) 
aeaeaeaeaea 
eda 
s’éclairent les digues' verticales 
lédah 
ega 
Les amateurs de ténèbres 
les torpilleurs aux fontaines 
ne touchez pas 
trouveront dans sous f° ra g e extrarose 
mourir mourir 
les 
ancres 
chaque numéro le portrait d’un dada fait par un 
dada. 
les soeurs grises et les philosophes sur l’ultratlantique les coupoles 
derrière le pastel les perforatrices les perforatrices 
oegooraaa crépuscule 
hhhaa 
bregan 
il a signé le quadruple 
aeaeaeaeaeaaaa 
J. EVOLA 
DADA esf un microbe vierge 
Dada esf confre la vie chère 
Dada 
société anonyme pour 1 exploitation des idées 
Dada 
a 391 attitudes et couleurs différentes, suivant 
sexe du président 
se transforme - affirme - dit en même temps le 
contraire - sans importance - crie - pêche à la ligne 
Céline ARNAULD 
Dada esf le caméléon du changement rapide et intéressé 
Dada esf confre le futur, Dada esf mort, Dada esf idiot 
Vive Dada, Dada n’est pas une école littéraire hurle 
Tristan TZARA
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.