PIERRE FENDRE 
Jours d’hiver copeaux 
Mon ami les yeux rouges 
Suit Venlerremenl Glace- 
Je suis jaloux du mort 
Les gens tombent comme des mouches 
On me dit loul bas que j’ai tort 
Soleil bleu Lèvres gercées Peur 
l 
Je parcours les rues sans penser à mal 
Avec l’image du poète et l’ombre du trappeur 
On m’offre des fêles 
des oranges 
Mes dénis Frissons Fièvre Idée fixe 
Tous les braséros à la foire à la ferraille 
Il ne me reste plus qu’à mourir de froid en public 
LOUIS ARAGON.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.