V 
— 23 — 
/ 
LES REVUES 
Le Mercure n’admet pas l’armistice. L’utilité de l’artillerie 
lourde doit être démontrée en vue de la préparation à une pro 
chaine guerre. L’énigme : Nietzsche était-il un apologiste de 
la guerre et un germanophile ? n’est pas sans intérêt. De sa 
réponse dépend la place que nous accorderons à Zarathoustra 
dans nos bibliothèques. Cari Siger vient, en Jérémie sans illu 
sion sur l’attention qu’on lui prête, dénoncer l’Administra 
tion, la .Commission du Budget et la lutte des classes. Charles 
Tillac, en un long poème, chante le câble téléphonique « avec 
toute la ferveur de sa foi limousine ». 
I 
Les Écrits nouveaux montrent un plus grand souci de litté 
rature. Suarès continue à dévoiler, dans des formules sans 
réplique, les intentions et les procédés de Shakspeare. 
André Breton conte la légende de Jarry. « Chaque grand 
homme ne posséda réellement que ses bizarreries, disait Schwob. 
Le biographe n’a pas à se préoccuper d’être vrai, il doit créer 
dans un chaos de traits humains. » 
Breton détache l’homme « de ses pires conditions d’exis 
tence ». Des contradictions que l’auteur d’Ubu roi se plaisait 
à accumuler autour de lui, il dégage une figure : « Immuable 
ment vêtu d’une redingote et chaussé de souliers de cycliste, 
il se tenait digne, dans un café de la rixe gauche, devant une 
absinthe ou une bouteille de stout, quelle que fût l’heure, 
apportant même, si je puis dire, dans ses dérèglements, une dis 
cipline et des principes. 
Il parlait alors d’une voix mesurée, prononçant toutes les 
muettes et contant, dans une langue châtiée, les histoires les 
plus abracadabrantes, jouant au naturel le rôle d’Ubu lui- 
même et se \antant sérieusement d’exploits imaginaires. » 
Aux amis de Jarry appartient le soin de juger de la res 
semblance de ce portrait. Pour nous, qui ne l’avons connu 
qu’à travers son œuvre, cette image est bien celle du père Ubu. 
Dans ces mêmes Écrits nouveaux, Elie Faure évoque 
Renoir, peintre de « tout ce qui a dans le monde du rayonne 
ment et de l’éclat ». Devant une telle richesse de matière, de
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.