— 19 — 
y 
premiers ne veut pas avouer que les poêles sont plus forts 
qu’elle. L'orgueil des derniers se déclare incompétent à ren 
dre justice à des cervelles plus tendres. Quelle que soit l'in 
telligence d'un homme, il faut que le procédé de penser soit 
le même pour tous. 
L'existence des tics étant constatée, que l'on ne s'étonne 
pas de voir les mêmes mots revenir plus souvent qu'à leur 
tour : dans Lamartine, les pleurs qui tombent des naseaux 
de son cheval, la couleur des cheveux de sa mère ; dans 
Hugo, l'ômbre cl le détraqué, font partie de la reliure. 
La science que j'entreprends est une science distincte 
de la poésie. Je ne chante pas cette dernière. Je m'efforce 
de découvrir sa source. A travers le gouvernail qui, dirige 
toute pensée poétique, les professeurs de billard distingue 
ront le développement des thèses sentimentales. 
Le théorème est railleur de sa nature. U n'est pas indé 
cent. Le théorème ne demande pas à servir d'application. 
L'application qu'on en fait rabaisse le théorème, se rend 
indécente. Appelez la lutte contre la matière, contre lés ra 
vages de l'esprit, application. 
Tuitter contre le mal, est lui faire trop d'honneur. Si je 
permets aux hommes de le mépriser, qu'ils ne manquent pas 
de dire que c'est tout ce que je puis faire pour eux. 
L'homme est certain de ne pas se tromper. 
Nous ne nous contentons pas de la vie que nous avons 
en nous. Nous voulons vivre dans l'idée des autres, d’une 
vie imaginaire. Nous nous efforçons de paraître tels que 
nous sommes. Nous travaillons à conserver cet être ima 
ginaire, qui n'est autre que le véritable. Si nous avons la 
générosité, la fidélité, nous nous empressons de ne pas le 
faire savoir, afin d'attacher ces vertus à cet être. Nous ne 
les détachons pas de nous pour les y joindre. Nous sommes 
vaillants pour acquérir la réputation de ne pas être poltrons. 
Marque de la capacité de notre être de ne pas être satisfait 
de l'un sans l'autre, de ne renoncer ni à l'un ni à l'autre. 
L'homme qui ne vivrait pas pour conserver sa vertu se 
rait infâme. 
Malgré la vue de nos grandeurs, qui nous tient à la 
gorge, nous avons un instinct qui nous corrige, que nous ne 
pouvons réprimer, qui nous élève ! 
La nature a des perfections pour montrer qu'êlle est 
l'image d'Elohim, des défauts pour montrer qu'elle n'en 
est pas moins que l'image.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.