CRITIQUE SYNTHÉTIQUE 
Après moi-même mon art et quelques] espérances 
irréalisables il y a dans la peinture quelques rares 
choses que j’aime 
On ne sait pas ce que peuvent avoir de commun 
l’art et cette bonne odeur des écuries bien propres 
mêlée à celle du tabac que fument les palefreniers 
Le matin 
Avec le soleil en triangle 
Devant la porte 
Mais ce rapport existe — on nous l’affirme 
Et on ne peut pas nier non plus qu’entre les pas du 
cheval en pleine campagne il naisse au milieu 
du chemin des champignons en forme de parapluie 
\ 
(Malgré le dégoût que j’ai pour cette 
littérature je dois l’accepter comme la 
meilleure) 
Tout le monde est d’accord 
Les rangs sont confondus et nous 
commençons par le symbolisme 
N° i illuminez la salle 
Et parlez-moi surtout de MOI-MÊME 
Pour m’éviter cette peine 
Et cette concession de mon immense orgueil 
La p'eintu u u re.v. ^
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.