— 13 — 
LIVRES CHOISIS 
X*X*X* : Les Roseaux de Midas. 
L’anonyme, de peur d’être découvert, a mis trois mas 
ques qui ne l’empêchent pas de crier à tue-tête le peu 
d’estime dans lequel il tient MM. Maurice Maeterlinck, 
Emile Verhaeren et autres Belges, M. Paul Fort et 
autres poètes, Madame de Noailles et autres lieux. Je me 
précipite pour le féliciter, mais que vois-je ? Dans les 
efforts qu’il fait pour braire contre Baudelaire, Midas 
laisse passer le bout de son oreille. Si nous l’y pous 
sions un peu, il nous dirait ses goûts, et je gage qu’il 
chanterait : Moré — as, Moré — as. Hélas, l’anonyme 
n’était qu’un âne. 
Louis Chadourne : Le Maître du Navire. 
« Et c'est celui qui parle avec le maître du navire. » 
Mais ce héros hésite trop entre deux genres, l’artistique 
et le fquilletonesque. Il y a bien longtemps qu’iba lu 
Jules Verne dont il ne revoit les oeuvres qu’à travers 
Huysmans. Le rayon vert ne luit plus que dans ses 
lunettes, et quelque soin que prenne ce masque singu 
lier de me citer mes auteurs favoris, il ne me touchera 
pas, tant qu’il philosophera dans sa barbe sur l’impuis 
sance d’aimer, même quand il osera des images aussi 
belles que celles die Gustave Aimard, ou quand il attein 
dra tout justement le ton des romans de mon enfance : 
« Le Cormoran filait à bonne allure ». Tout à coup une 
île pousse : je te reconnais, fantaisie. Le lecteur crie 
à l'invraisemblance, précisément parce qu’ici l’on oublie 
tous les livres pour une histoire merveilleuse qui com 
mence à peine qu’elle finit. A ce moment le mystérieux 
personnage arrache ses postiches et me montre son vrai 
visage. Je l’avais deviné, et son nom qui est sur le bout 
de ma langue et que vous ne saurez jamais.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.