23 
C’est avec une peine profonde — nous n’oublierons pas 
le charme de son accueil et les occasions qu’elle nous 
donna de rendre grâce à sa parfaite obligeance — que 
nous apprenons la mort de Mme Geneviève Bonniot, fille 
de Stéphane Mallarmé, dont la vie fut tendrement dévouée 
à la mémoire du maître. 
Que Monsieur le D r Bonniot veuille bien trouver ici 
l’expression de nos respectueuses condoléances. 
Irène Lagut 
UN VRAI PETIT DIABLE : DICTEE 
C’est le mois dernier qu’elle a atteint l’âge de raison. 
Il faut travailler d’après nature, affirment les parents. Elle 
voulut choisir elle-même le chapeau de paille destiné à 
la garder des insolations. 
Seule en face du gros arbre, laid à faire peur, elle 
trouve plus amusant de dessiner de mémoire, au verso 
de son Billet d’Honneur, les clowns qu’elle vit jeudi der 
nier, en récompense d’une semaine d’application. 
Mademoiselle Personne ne sera pas contente. C’est une 
vieille voisine qui, à ses heures perdues, enseigne les arts 
d’agrément. Si vous étiez à sa place quelle punition infli 
geriez-vous à une espiègle pareille ? » 
Un point, c’est fout. 
RAYMOND RADIGUET.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.