Full text: Littérature (4 (1922), 6)

R. — Là (doigt tendu). 
0. — Est-ce en Europe, en Asie, etc. ? 
R. —Non. 
Q. — Dans une autre planète ? 
R. — Oui. 
Q. — Jupiter ? 
R. — Non. La plus éloignée de la terre. 
Q. — Qu'y voyez-vous ? 
R. — Une grande lame bleue... une grande lame bleue... qui roule, qui roule... 
A partir de ce moment le visage de Péret prend une expression d’extase qui ne le 
quittera plus jusqu’au réveil. Il est tout à son étonnement, il rit aux anges. 
Q. — A quoi sert-elle ? 
R. — A rien. 
Q. — Y a-t-il des animaux ? 
R. — Un œuf... un œuf... un œuf. Un œuf tout rouge... Il roule (se reprenant :) 
il saute. 
Q. — Est-il gros ? 
R. — Très gros... très gros. 
Q. — Plus gros qu'un homme ? 
R. — Oh oui. 
Q. — Qu'y a-t-il encore ? 
R. — Des plantes comme du poil... Ça monte, les plantes, ça monte vite ! 
Q. — Décrivez-les. 
R. — Toutes rondes. 
Q. — De quelle couleur ? 
R. — Joutes brunes... toutes brunes. Oh ! ça s'écrase. 
Q. — Quoi ? Les plantes ? 
R. — Oh ! qu'est-ce qui me tombe sur la tête ? C’est lourd, lourd. Ça tombe 
comme ça ! Je peux plus me lever. 
Q. — Est-ce qu’il y a des bicyclettes ? 
R. — Qu'est-ce que c'est que ça?... Ah ! c'est comme de l'eau qui m'est tombée 
dessus. Ça ne coule pas. 
Q. —Est-ce qu'on y fait l’amour ? 
R. — Je ne vois rien. 
Q. — Est-ce qu'il y a des maisons ? 
R. — Il y a des trous. 
Q. — Qu'y a-t-il dans ces trous ? 
R. — Sais pas. . Je vois des choses, je ne sais pas ce que c’est, dans quelque chose, 
c’est pas l'air, c'est au-dessus de moi, c’est... ça ne ressemble à rien. 
Q. — De quelle couleur sont ces choses ? 
R. — Presque noires. 
Q. — Et ce qui remplace l'air ? 
R. — C’est rose.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.