Full text: Littérature (4 (1922), 6)

— 20 — 
Le Mahométan est excité par la nudité du visage féminin, l’Européen par les* 
mollets ; l’artiste malin excite le public de la même façon. — Il ne veut pas 
que l’on reproduise ses oeuvres mais il ne se cache pas. — Dans l’autre cas il se 
cache mais exhibe ses œuvres. Le meilleur moyen des deux, est celui qui a le moins 
servi. 
Je dédie cette pensée à mes bons amis Brancusi et Marcel Duchamp. 
L’ESPRIT DE FAMILLE A RENDU L’HOMME CARNIVORE. 
Francis Picabia. 
LE DERNIER ÉTÉ 
Berlin, fin septembre. 
Venons-nous de franchir une période d’éclipses ou de queues de comètes ? Dans 
les moyens de transport en commun c’est la question que se posent avec anxiété 
le jeune homme au veston d’alpaga et le commis qui porte un carton crevé à la 
place du cœur. Il est certain, les vieilles gens l’affirment, que nous n’avons plus 
d’étés. Où donc a disparu la poésie, ce joli peigne en celluloïd si commode après 
manger et boire baou-baou pour donner l’illusion (l’illusion) d’une sensibilité, 
bien entendu bien entendue? Un doute né quelque part sur son essence même ne 
se propage page page qu’avec la lenteur connue des rides d’eau à la ronde et tout 
au bout de l’aire immobile encore, quel est ce port au pied d’une statue ? L’alcool 
seul est interdit en Amérique : 
Zadkiel l’œil a la lentille magique 
Chasse les puces cria Dieu 
et nous dégringolâmes au galop derrière une oreille 
la nuque le dos la main 
la cuisse le jarret jusqu’au bout du petit ongle de l’orteil — mais 
ici c’était une impasse désolée et néanmoins bien que 
abandonnée en considération de tout dit et fait,
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.