Full text: Lits et ratures (4 (1922), 7)

4 
f 
) 
l 
Le dogme fatal du Christ ce n’est après tout que le cristal des fats. 
Les idées de Morise s’irisent d’un charme démodé. 
Les yeux des folles sont sans fard. Elles naviguent dans des yoles, 
sur le feu, pendant des yards, pendant des yards. 
Le mépris des chansons ouvre la prison des méchants. 
Le plaisir des morts c’est de moisir à plat. 
Assassin des luths as-tu tué le salut des saints ? 
Les yeux caves de Max Ernst estiment les cavern 
statues et où s’inscrivent les maximes de sa muse 
amusent 
Sur quel pôle la banquise brise-t-elle le bateau des poètes en mille 
miettes ? 
9 
La dilection des femmes est-elle le dilemme de la fiction et des 
nombres ? 
Rrose Sélavy sait bien que le démon du remords ne peut mordre 
le monde. 
# 
Rrose Sélavy nous révèle que le râle du monde est la ruse des 
rois mâles emportés par la ronde de la muse des mois. 
Dictionnaire la Rrose : 
Latinité — Les cinq nations latines. 
La Trinité 
L’émanation des latrines 
Nul ne connaîtrait la magie des boules sans la bougie des mâles. 
Dans un lac d’eau minérale Rrose Sélavy a noyé la câline morale. 
Rrose Sélavy glisse le cœur de Jésus dans le jeu des Crésus. 
Conseil aux Catholiques : 
Attendez sagement lejour de la foi où la mort vous fera jouir de 
la faux. 
Au fond d’une mine Rrose Sélavy prépare la fin du monde 
La jolie sœur disait : « Mon droit d’aînesse pour ton doigt, I 
Cravan se hâte sur la rive et sa cravate joue dans le vent. 
20
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.