Full text: Littérature (2 (1920), 11)

CHRONIQUES 
du merveilleux. 
Parmi les dictées d’orthographe de mon enfance, 
celleque jefisleplus mal dissertait sur le merveilleux 
païen et le merveilleux chrétien. Elle était pleine de 
grandeur. On m’avait expliqué le sens de ces mots : 
j’étais persuadé d’avoir compris. Pourtant où serait 
classé Peau d’Ane ? Je l’attendais. 11 n’en fut pas 
question. D’un coup ma confiance et la satisfaction 
de mon esprit disparurent. 
Une inquiétude analogue me reprit hier. Comme 
je lisais des journaux de la fin du xvm e siècle, je 
rencontrai tour à tour : une Ode à l’Electricité, 
six articles sur la fille hydroscope qui exista ou 
n’existapas, un poème en trois chants sur l’Education 
physique des enfants au berceau, une discussion 
scientifique et philosophique sur l’inflammabilité du 
cerveau d’un homme mort ivre, le récit de la lutte 
entre Franklin et le tonnerre en boule, et comment 
celui ci ayant pris un fouet chassa celui-là de sa 
chambre, l’avis que contrairement aux dires de 
certains savants les filaments brillants trouvés sur 
les haricots et que récoltaient avec avidité les paysans 
n’étaient pas de l’or, mais le résidu des œufs des 
araignées de Hollande, une étude sur les serpents qui 
naissent de la moelle des cadavres, surtout de longs 
rapports sur Otahiti où l’amour est nu, et le monde 
des pygmées. 
Sur ces sujets nos ancêtres étaient heureux et 
prolixes. Ils créaient un monde fantasque d’êtres
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.