% 
* 
» 
✓ 
4 
C 
% 
✓ 
i 
y 
■ 
•t* 
* 
* 
* 
EXEGESE SUCRE EN POUDRE SAGE 
* 
bric-à-brac d’instruments chirurgicaux. 
brisait les fils sang du navire de commerce coule par les 
• • 
canaux spécialement construits — magazinage odeur de café 
(midi) Aa sort de son lit est profond creux: coffre fort 
tout pérforé par les mats des rêves malveillants 
* f .T* * 
• f ♦ • 
pières tremblantes-applaudissement muet au spectacle des 
jaune sonnait 
sont que ficelles les restes d’Aa se serrent vers le plafond 
! ‘r. . ^ ' N; ^ 4 • î > - • 1 V f - ' É , ê % \i. 0 
— il ne reste plus rien dans la salle de jeu d’un hôtel 
• • 
équilibre 
astre moteur du calorifère de l’été fais le deuil carré typo- 
graphique sensations succulantes de la T. S. F. communi- 
quant à lame les microbes spiraloïdes de cette fin 
# ^ . 1 y ' • # 
tropique hémisphère de l’oiseau 
# 
boréal planté sous la terre merveilleuse pharmaceutique 
hélas l’incommodité des enterrements furtifs en auto 
pa ii- 
non 
flammes jettées entre lignes parallèles étroites vraiment 
**'*#. / » ^ * • .. - * . t * p ■ i r « % ? f « 
trop brûlante affirmation d’en haut pour simple côïnci- 
% . ‘ • • • 
dence sulfureuse du choc précis des nuages 
m • 
montagnes se reflètent dans le lac 
seulement tragique hélas 
ici le's 
l’accouplement des 
ê 
rivages ne serait pas impossible à l’aurore religion télé- 
% LJ ■ ^ 
phonie on glisse cette crèche servant de cendrier * 
fin inimitable 
en villégiature hélas 
la foudre dans le 
/• 
verre — ame solide 
Aa 
par l’objectif de la bouche du volcan je m’amuse à di- 
stiller toutes sortes de films archéologiques et les racines 
des aventures astrales à venir dans la pénombre sans titre 
sous vaste attente de siropeuse menstruation du crâne —- 
maintes fois coupole à sections d’horizon 
.* •* * - .• s** • mt • € .v» y û 4 ^ 
laine o chaste déséquilibre 
fut baptisé scarabée de métal 
les plumes de pythécantrope 
parmi les cigarettes et 
% 
il n’avance ne recule devant la transformation subite du 
violoncelle en barque 
monte dans le tramway planétaire 
A 
nu cristal dans la tasse attend ce sucre précieux pour les 
claire porce- 
Aa raconta ces 
bonheurs des éboulements d’altitude 
dans *\e compar- 
timent des plaisirs privés qu’il ne note que par des gestes 
3 PROSES 
* 
* 
J’habitais à 
l’hôtel. Depuis 4 semaines. J’ai payé ré- 
gulièrement le compte. Lundi on change le linge du lit. 
Mardi j’ai demandé le compte, payé, fait le bagages. A 
légers rappelant l’éventail toux en échelle vapeur mise 
. • • » “ " ^ m 1 — 4 m M — ^ ^ ’ ‘‘ “k. • 4 ® ^« . 
dans son moteur à essence de sang humain 
froid 
il fait si 
et’se couvre doublement manteau d’ailes d’insecte 
11 heures je suis parti. Je reviens à 3 heures 20 avec 
% 
d’autres malles. Je prends la même chambre, 
m’appelle dorénavant exclusivement Monsieur 
I • M . . # • 
* 
. 10 ' 
Bourget. 
A 
lorsqu’on ouvrit le couvercle, 
0 1 
perçut que je suis'mort par suggestion 
mimicri dans la forêt une forêt en marche le rend dans 
mais je 
les airs une grande feuille d’automne du plus grand 
! - ‘ . ; . - #* q • , * ■ 
cornet de la mécanique des pyramides' 
Paul 
* 
Aa n’a que l’émotion chiffre 
ses fleurs (accouplées par 
4) amours métalliques (calcul des infinités) chien (densité) 
après 3 années, on s’a- 
car il n’y a rien 
de plus réellement irrémédiable que le cinéma dans la 
7 
nageant au dessus des chandelles et de la chimie — forme 
m. • fli 
son langage à la table de multiplication — les chansons 
■ 
aussi — joue au billard — suspendu les pieds fixés lan- 
• • • ./* 
terne pendule multiple en fuite les insectes fourneau 
cri d’un œil verdi par la poudre — chute de pétrole de 
ses artères par la gorge la tête roule en écorces sur la 
table de billard 
maison de fous. Je dis cela pour l’instant de virilité et 
pour l’eucalypte de la bouche du revolver. 
l’altitude thermométro-poétique 
plus haut que le mirage lorsque le chaleur nous met 
des pantalons d’auréole 
/* 
probablement 
tourne en demi-cercles les bras ne 
TRISTAN TZARA
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.