Full text: Continent GRD (9)

s 
? 
-.4 < 
M 
‘a I 
■ï 
: Vr 
\Π
£ 
à 
1 
. 
S 1 
Rudi; 
oussamgault 
n est jamais que de 1 
v 
B 
et de iSegonzac, 
a vaclie bouillie. Ç 
.'dessus tout la simplicité. E 
e squelette 
OU 
aime par 
es 
ça 
limes 
lui A 
est inférieur ou supérieur h 
Une 
tl 
y 
a 
mac 
es 
ie~ 
py 
louclie d un côté vers la Riche P 
d 
s allumer comme 
1 
anse, et 
. Entre les d 
pensée peut 
e 
c an trop es. 
umiere électrique 
comme une certaine couleur verte que j 
a 
1 autre vers la S te B 
li a n tl i 
, sécher comme un 
* \ 
auine 
y 
eux, 
âge et sauter 
il 
place pour les kabyles 
par terre, 
.7 
y 
a 
y 
ai composée 
bal 
ay eurs. 
P ourtant, 
1 
du colibri, le caoutcli 
d 
une fois avec 
ouc 
es 
sang 
e 
1 
1 de cœur est 
songer aux affaires 
e communes amours rassem 
bicyclettes à 
fil télégraphique. 
: les brandies d 
califourchon sur un 
voyez-vous le ma 
1 d estomac. Il faut 
V 
un ma 
postal 
ranches 
tari 
d 
: 
e cartes 
u 
es sur 
cl 
fient 
. D 
u cœur 
omme ou chanson entre ^ yeux. 
lait 
li 
V 
système 
nouveau 
' ces nécropliores plus ou moins affamés suivant 
ici du langage le A 
7. 
interruption 
a cjui vou 
v 
1 état Je leur entérite. Cezanne était le Ji 
v 
îeu 
lyncher, \fêcl 
Mississipi, et 1 éruption d 
, laisser et arracher 1 
hil 
osoplne, 
a p 
îer 
de la maclnne. Ses lamf 
9 
pendent encore aux gencives 
la victoire en chantant 
entend 
chté d 
eaux faisandés 1 
C l 
est ainsi 
" A 
eur 
i 
lie., cl’ 
y 
'-wr. 
une rose placée 
la boutonnière 
es voye 
.j 
que 
. ' t; 
1 
a nuque de Napoléon, 
robinet des diaphragmes, pour quelques instants, sur 
y 
sur 
îx a 
T 
rend hommage aux 
: delà 1 
/ 
précurseurs, et 
montrer par 
huste 
es 
la fin hi 
lacée de la ph 
rase qui ne viendra jamais. 
len 
douanes 
, 1 
constitution. 
a nu 
e sa ro 
Tristan TZARA. 
es sculpteurs, 
1 
P.-S. 
L 
comme 
eurs 
ennemis 1 
V 
es musiciens, arrivent 
toujours a 
a 
gare quand le tram est parti. 
ciab r an t 
Carnage abraca 
11 
S al 
P. P. - S. s. 
Si 
vous 
0 
au 
on 
b 
de 1 omh 
d Automne, 
j 
n approcnez pas 
re qui 
a inamve lie de 1’ 
fl 
accordéon 
y 
se 
ever sous 
uc 
environne le pied de 1 
escalier. O11 y a, paraît-il 
? 
tuation calculation d 
ésidus lents 
des fouets 
lad 
es resi 
es 
ma 
enchaîné quelqu un 
de vivant. 
•? < 
quelle gorge rigide garage 
Hèles et la cavalcade classée sous 
sages et 
Georges RIBEMONT-DESSAIGNES. 
F 
lad 
para 
acco 
e 
1 
roman policier, nez 
artificiel 
pour éclairage 
A 
es jours de fête, pick pockets, imper 
ble, bail ou aux 
soir Je printemps les mac 
le grand revei 
d 
rose 
et meurt 
paye 
a 
bords d es 1 
u 
y 
mea 
acs 
erons 
lac d’byd rogène ramasse a 
;11 
k; 
l’I 
lient 
d 
y v 
lies marc 
u sommei 
es 
pour 
îeure 
au 
il qui 1 
1 
bolage d; 
I 
y 
x 
cigarettes crient de petits oiseaux et courent apres 
lulation Jei sospin 
oue 
e caram 
e 
îeu 
tlime Jes moteurs c est-a-Jx 
ire ont 
r Y 
lu 
accroché sur un 
bouldogue, parti 
d 
d 
bodge 
d 
y 
y 
ecor : caniiot 
sauvetage 
e 
e * c am 
arrive avec son 
S h, oô tué minuit 
palmiers 
v 
y 
précis 
a 
canapé rouge de vieille f 
y 
orme 
trembl 
1 abat-i 
r 
d 
mannequin d osier avec une plaque d 
• la tête 
antenne 
e sous 
-jour, cuisine 
météorologiques, agage, soupe stellaire 
e 
gra 
e 
bbats 
1 
sa 
mopnone sur 
ans 1 hygroscopie nommée minestra. 
d 
la 3 ime 
couche comme c 
ligne scaphan- 
V 
ici je meurs; a 
dner, touche 1 
1 
1 
e miroir et regarde par principe ou 
la b on cl 
a n 
égaphone muet. 
blague, et la totalité des blagues 
îe du m 
goureusement 
r ■ “ 
CI 
f 
II 
\ 
îaque conirere sa 
« 
était ministre 
littérature. 
louches avec cache-nez, super 
Cvlind 
res 
lairage 
strident 
au moins ton regard gran 
le contre- 
d 
DO 
1 
y 
posés, visitent 
majeur projections 
la bouteille 
a mer 
d’kék 
dre blanche d 
1 
gardien d antilopes d 
ice et pou 
garage arrange 
ans 
e 
ans 
clé d 
1 
es malles 
h 
:d 
h 
d 
1 
er 
v 
v 
re garantie pour toutes 
e î 
es 
or 
ne 
a queue, piano a vaseline piano 
cœur a 
4 
le triangle de fer. 
7 
d 
l 
mécanisme simple poitrinaire. 
V 
ie m amuse 
ans 
poissons a 
• r '
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.