i 
i 
auxquels vous persistez à apporter cliaque jour 
À 
es excréments. jMLorgue de vos 
sont allés pourrir quelque part. Objet d e vos amours 
< 
Vous avez inventé cette espèce de ménagerie d animaux crevés 
stérilisée et dont 
CSC 
mots. La vieille peau tannée 
d 
llectionnez 1 
une nourriture 
e 
vous co 
< 
N 
demi-pelée, dont 1 
es muscles et 
1 
. Passion 
vos mots, a 
d omis te d 
es os 
h 
e vieillard lialetant. 
s o 
< 
OC 
Il n y a pins qu une sonorité sans naissance 
tliédrales et de vos pissotières. Ail 
troupe d arclianges 
e ciel. Hé bien maintenant il est défendu de parler, défendu d 
intelligent c est 1 
la construction d 
bril. On dirait 
e nombril que vous parlez, les yeux tournés 
est d é fe n d u d être intelligent. C est vrai que 
a même cbose. Lt lorsque vos mots, les aflreux signes de votre 
I 
fer d 
et devenue pierre et 
. Les mots vous 
e carton pour 
tourbillonnant b 
e vos 
LJ 
Z 
d 
ca 
sortent en 
la chandelle. L est avec 1 
ors 
u nom 
vous-en 
[I 
blancli 
f 
une 
es comme 
a 
esses 
< 
1 
0 
ecnre. Il 
vers 
vous êtes idiots ; 
mais idiot 
mtelb 
et 
< 
. CC 
parler et cbanter. 
laisserons 
gence, seront morts, nous vous 
0 0 
E 
des desseins meurtriers. 
-Mau 
7 \ 
aïs j ai peur qu a votre tour vous ne vous jetiez sur nous, avec 
If) < 
z 
G. RIB EM O NT~D ESS AI GN ES. 
ro h 
v - 
fO N 
Û S 
J 
0 =! 
MONSIEUR Aa L'ANTIPHILOSOPH 
NOUS ENVOIE CE MANIFESTE 
P 
II 
0 -, 
J 
> 
J 
UJ 
> 
Cl 
. < 
h 
C 
Z 
(ü < 
0 
d’une seconde 
il ny a rien qui ne le dépasse. Les idiots 
— les idiots recommencent quelques 
les idiots restent dans le cercle pendant dix ans 
moi (idiot) 
Vivent les croque-morts de la combinaison ! 
couvent le siècle 
le 
Tout acte est un coup de revolver cérébral 
geste insignifiant ou le mouvement décisif sont des atta 
ques (j’ouvre l’éventail des knock-out pour la distillation 
de 1’ air qui nous sépare) 
le papier j’entre, solennellement, envers moi-même. 
< 
siècles 
Û 
— les idiots 
j’y reste cinq minutes. 
balancent au cadran d’un an 
< 
et avec les mots déposés 
sur 
Û 
La prétention du sang de répandre dans mon corps 
et mon événement le hasard de couleur de la première 
femme que j’ai touchée avec mes yeux, en ce temps tenta 
culaire. Le plus amer banditisme est de finir sa phrase 
pensée Banditisme de gramophone petit mirage anti 
humain que j’aime en moi — parce que je le crois ridicule 
et malhonnête. Mais les banquiers du langage recevront 
toujours leur petit pourcentage sur la discussion. La 
présence d’un boxeur (au moins) est indispensable pour le 
match — les affiliés d’une bande d’assassins dadaïstes ont 
signé le contrat de self-protection pour les opérations de 
ce genre. Leur nombre était très réduit — la présence 
d’un chanteur (au moins) pour le duo, d’un signataire (au 
moins) pour le reçu, d’un œil (au moins) pour la 
étant absolument indispensable. 
• > 
C 
D ans la chevelure des notions je plante mes 6o doigts 
et secoue brutalement la draperie, les dents, les verrous 
des articulations. 
0 
■H 
(D 
■H 
Je ferme, j’ouvre, je crache. Attention ! C’est le 
mo- 
0 
ment ici de vous dire que j’ai menti. S’il y a un système 
celui de mes proportions — 
0 
dans le manque de système 
je ne l’applique jamais. 
C 
(0 
C’est-à-dire je mens. Je mens en l’appliquant, je mens 
en ne l’appliquant pas, je mens en écrivant que je mens 
* car j ai vécu le miroir de mon père 
de ville en 
car le 
• ; 
car je ne mens pas 
— choisi parmi les avantages du baccarat 
car moi-même n’a jamais été moi-même 
3 
C 
ville 
«o 
vue, 
3 
porte comme rose l’assassinat du chauffeur 
en cuivre sexuel et feuilles de courses. 
saxopnc 
. |. W . * J 
viscéral 
Ainsi tambourinait le maïs, l’alarme et la pellagre là où 
poussent les allumettes. 
CD 
il est 
u 
Mettez la plaque photographique du visage dans le 
bain acide. 
S 
a 
? 
Extermination. Oui, naturellement. Mais n’existe pas. 
Moi : mélange cuisine théâtre. 
* 
Vivent les brancardiers aux convocations d’extases ! 
Les commotions qui l’ont sensibilisée deviendront visibles 
et vous surprendront. 
Foutez-vous vous-même un 
figure et tombez morts. 
coup de poing dans la 
qui dépasse la durée 
O 
Le mensonge est extase 
TRISTAN TZARA. 
w
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.