110 
Kritiken aus allen Zeitungen der Welt. 
Le Temps, 30. März 1920. 
A leur accent, on reconnaissait aisément des 
nationaux de ce „Proche Orient“ qui se consolent 
aujourd’hui, à Paris, de la pénitence que leur imposa 
la guerre. N’ai-je pas lu, dans „391“ que „c’est 
Tristan Tzara „le calicot“ de nationalité roumaine, 
qui trouva le mot „Dada“ Toutefois, rien n’est 
spécifiquement roumain ni balkanique dans „Dada“. 
Cette muse monstrueuse vient de moins loin. M. Henri 
Albert, qui n’a pas cessé d’être attentif au mouvement 
des „Lettres allemandes“, écrivait récemment dans le 
Mercure: „Si les Allemands avouent qu’ils ont pris 
en France le mot“ expressionisme“, en le détournant 
de sa signification, ils peuvent, par contre, reven 
diquer à juste titre la paternité du Dadaïsme. Le 
Dadaïsme a été imaginé en 1917 par des Allemands 
réfugiés à Zurich pour fuir les multiples désagré 
ments de la guerre, impropres ou insoumis, aux nerfs 
détraqués, et qui ont voulu revenir à la santé en 
imitant les balbutiements de la prime enfance. Apolli 
naire, qui avait le goût de la mystification, s’était 
amusé de ces excentricités et leur avait donné son 
appui. Des tentatives récentes pour les importer en 
France ont rencontré l’accueil sympathique que nous 
réservons à tous les novateurs. Pourtant Dadaïsme 
a; r ait quelque chose de trop germanique et de trop 
pédant, pour plaire à nos snobs, épris d’art primitif 
et de poésie de sentiment. Il a donc fallu modifier
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.