Full text: Les feuilles libres (4(1922), avril-mai = No. 26)

— 
MOGANNI NAMEH 115 
Mais ce n’était pas simple nervosité, vapeurs noires de la bile, jeux 
déréglés de l’imagination. Il avait une faculté divine d’insouciance, une 
légèreté d’esprit, un besoin d’oublier, une envie impérieuse de jouer, 
C’est ce qu’il appelait (( la Mule d’Absalon ». 
C’était une mule blanche, harnachée d’argent, qui sortait à son 
appel des écuries du Roi; et, lui, bel Adolescent aux cheveux de 
lumière, la montait négligemment. Elle l’emportait, de son petit trot 
régulier, bien loin de la ville affairée et sordide, loin de la populace 
commerçante et criarde, dans des jardins aux fleurs inconnues et nou 
velles, par des routes sablées d’or; — et il les cueillait, les fleurs, comme 
des femmes. 
La psychologie n’explique pas cette faculté de l’âme. Elle n’a que 
des mots lourds, macaques, hideux, qui n’expliquent rien; des mots si 
horriblement composés qu’ils évoquent des idées de bagne et de bour 
reau. L’âme gémit d’y être emprisonnée; les syllabes grincent comme 
des poulies; ses membres sont étirés, des clous lui étrillent la peau; des 
ongles, des peignes, des pinces; le sang jaillit, tandis que des consonnes 
barbares lui fracassent les os avec des coins! 
Lui, après coup, par une méthode complexe d’arabesques et d’ana 
lyses, parvenait, parfois, à comprendre ce qu’il avait ressenti et c’est 
par la musicalité qu’il expliquait cette obédience de joie, l’onde des 
sublimes frissons d’oubli et d’insouciance... 
Ainsi, à cet instant, son être entier vibrait comme une lyre. En son 
cerveau la voix chantait encore : « Travailler — écrire — tout de 
suite — sans retard. — Travailler » ; des rondes lentement se formaient; 
des Muses chaussées d’or rythmiquement tournaient. Et, par association, 
d’autres mots résonnaient, d’autres chants, d’autres cadences; jusqu aux 
plus lointains centres des rondes se mettaient lentement en mouvement. 
Son cerveau n’était plus qu’une onde d’harmonie, un ciel mathéma 
tique, où, parmi les planètes, le jeu compliqué des comètes circule avec 
des mouvements prévus. Il jouissait d’avance des joies de la création, 
cette volupté! Il était un ciel constellé d’encensoirs d’or. 
Cependant le matin s’installait. Une horloge sonna sept heures.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.