Full text: Les feuilles libres (4(1922), avril-mai = No. 26)

133 
CHRONIQUE D’ART 
bre 1921, le passage suivant, dû à la plume de M. Roger 
Allard, connu jusqu'ici pour la distinction de ses manières : 
« L'un de nos peintres-écrivains les plus connus, M.. 
André Lhote, prend soin de nous avertir qu'il n'écrit pas 
“ pour son seul plaisir" ni “ par goût pédagogique. "C est 
justement cela qui peut sembler fâcheux. Ecrivant pour 
son plaisir, M. Lhote rencontrerait parfois une remarque 
juste ou piquante,etc. » O mystère des guillemets aux 
quels on tait contenir le contraire de la Vérité. — 
Monsieur R. Allard a bien de l'esprit; il a trouvé le 
meilleur moyen de me démontrer que mes adversaires 
de plume prennent, moins que je le pensais, leur rôle au 
seneux 1 
André LHOTE.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.