Full text: Les feuilles libres (4(1922), avril-mai = No. 26)

BIBLIOGRAPHIE 
151 
BIBLIOGRAPHIE 
L'HOMME COSMOGONIQUE, par Nicolas Beauduin, (Povo- 
loosky, édit.) 
De tous les poètes d’avant-garde, M. Nicolas Beauduin a toujours 
été le plus soucieux de dégager de la poésie moderne — celle née 
d'Arthur Rimbaud et de la fée “ Machine ” .— des lois formelles 
appropriées à la diversité de son essence. Avec L’Homme 
Cosmogonique, il a réalisé un poème d'une technique définitive, d'une 
construction hardie et lumineuse, susceptible d'enrichir les thèmes du 
lyrisme contemporain d’une instrumentation entièrement nouvelle. D’un 
seul coup, il prolonge les possibilités d’expression d'un genre que, 
faute d’invention, nous inclinions déjà à trouver suranné. Son livre est 
une fresque immense où il transpose la réalité du Monde sur des plans 
distincts, en sorte qu'elle nous apparaît douée de cette vertu métaphy 
sique qui la protège des promptes révolutions de la mode. M. Nicolas 
Beauduin, par cette œuvre ardente, a recomposé le visage de son 
époque sous les traits d’une vérité durable et pathétique. 
M. R. 
DÉBARCADÈRES, par Jules Supe/vielle (Edition de la Reçue de iAmé 
rique Latine.) 
Si Jules Supervielle décrit des pampas, des escales, la haute mer, 
c’est en s’y mettant lui-même ; dans le paysage on aperçoit toujours 
un coin de son chapeau, ou le bas de son pantalon. 
Supervielle choisit dans ses souvenirs, dans ses visions, comme 
Dufy, Lhote et d’autres peintres modernes, le petit détail, trait ou 
couleur, caractéristique, dont la notation suffira à recréer tout le milieu : 
un ticket de tramway, la gare d’un funiculaire, un drapeau, une lettre 
avec cinq cachets rouges, un casque de colonies.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.