Full text: Les feuilles libres (4(1922), avril-mai = No. 26)

152 
RENÉ-MARIE FERMANT 
Ce qui le caractérise aussi c'est son vers qui semble martelé long 
temps sur une rude enclume. Il est dur, puissant, volontaire comme 
dans ce début de poème : 
A travers la Pampa n'ayant pour relief 
que des vaches condamnées à brouter dès le premier tremblement du jour 
jusqu'à ce que l’herbe ait un goût de crépuscule 
roule le train comminatoire qui vise de tout son fer le Nord guarani. 
Il faudrait citer Le Gaucho, La Piste, Attente de la Alort, Colons 
sur le haut Parana, et combien d’autres poèmes dont l’originalité est 
bien vivante, certaine. Tous sont construits d'un seul élan, chaque 
terme en fut cherché avec une foi bien assise et la connaissance du 
vocabulaire qu’il fallait employer. Rien cependant, qui ressemble à 
un sacrifice au goût du jour. Jules Supervielle est parvenu à la domi 
nation de son vers, les œuvres qu'il donnera maintenant seront d'une 
qualité à laquelle personne ne pourra rester indifférent. 
G. P. 
MARI MAGNO, par Édouard Dujardin, {Les Cahiers Idéalistes). 
Avec une gravité biblique et quelquefois une verve douloureuse 
qu’on est surpris de ne point voir se résoudre en pamphlet éclatant, 
M. Edouard Dujardin a fixé ce que l'on pourrait appeler les induits 
profonds de son âme, au cours des quatre dernières années de la tour 
mente mondiale. En son mépris de premier ouvrier du vers libre pour 
toute forme rythmée et assonancée, il a titré " poèmes ' ces pages 
véhémentes et elliptiques, déchiquetées, assaillantes comme un long flux 
ou concentriques et moirées comme une ronde narquoise, où le métier 
du poète ne pouvait guère dominer l'indignation du philosophe, 1 écœu 
rement du "prophète européen” sous les traits de qui nous le connais 
sons surtout maintenant. Un lyrisme ne s’en dégage pas moins, puissant, 
gravide un peu, qui élégit son austérité et vivifie tant de plaintes et 
d’amertumes, si lourdes à soulever aujourd’hui. — R-M. H.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.